COMMUNIQUÉ DE PRESSE

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

Réaction du G15+ au dévoilement de la Politique nationale d’architecture et d’aménagement du territoire

 

Une Politique qui pose les bases d’une nouvelle culture de planification du territoire

 

Montréal et Québec, le 6 juin 2022 —Les leaders économiques, sociaux, syndicaux et environnementaux du G15+ saluent le dépôt tant attendu de la Politique nationale d’architecture et d’aménagement du territoire par le gouvernement du Québec. Le collectif espère que ce document de vision se traduira rapidement par le dépôt d’un plan d’action, de nouvelles orientations gouvernementales et de budgets à la hauteur de nos défis collectifs. Il lui offre toute sa collaboration pour poursuivre le dialogue et enrichir les prochaines étapes clés de la mise en œuvre de la Politique.

Pour le G15+, cette Politique pose les bases d’un important changement de culture et de transformation de nos pratiques d’aménagement et d’architecture. Le document propose de créer ensemble des milieux de vie durables, inclusifs et sains, et de favoriser le bien-être et le dynamisme de nos communautés, partout au Québec.

Des principes justes, des moyens d’action à venir
Bien que le gouvernement devra mettre en place les conditions légales, humaines et financières nécessaires à la mise en œuvre de sa Politique, les nouveaux principes édictés par le gouvernement sont justes et méritent d’être applaudis.

La Politique reprend plusieurs recommandations du collectif :

  • Pour créer des milieux de vie de qualité pour répondre aux besoins de la population, le gouvernement interviendra pour accroître l’offre de logements de qualité, accessibles et abordables. Le G15+ salue cette action et croît qu’il est nécessaire, à court terme, de développer le logement social et de mettre en place une série de mesures pour favoriser l’accessibilité au logement. Il propose également l’accélération des projets d’infrastructures de transport collectif et actif, ainsi que la mise en place d’un Fonds en aménagement et urbanisme durables qui soutiendra les initiatives visant la création de collectivités viables partout au Québec.

  • Pour préserver et mettre en valeur les milieux naturels et agricoles, le gouvernement désire lutter contre l’étalement urbain avec des formes d’aménagement plus résilientes. Les leaders du G15+ applaudissent ces orientations et appellent le gouvernement à aller encore plus loin en adoptant une stratégie gouvernementale visant à favoriser la protection et le développement du patrimoine naturel au Québec.

  • Pour protéger le dynamisme et l’authenticité de nos communautés, le gouvernement entend mieux protéger les centres-villes, cœurs de quartiers et noyaux villageois en tant que moteur économique et entrepreneurial de nos régions. Le G15+ fait une proposition de mieux soutenir financièrement les propriétaires d’immeubles dans la mise en œuvre de projets de rénovation, de restauration et de mise en valeur de l’enveloppe extérieure de leur bâtiment.

  • Pour intégrer le souci du territoire et de l’architecture dans l’action publique, le collectif souligne l’intention gouvernementale de faire de l’État québécois un acteur exemplaire dans le façonnement de nos milieux de vie par une localisation optimale des édifices publics. Il appelle désormais le gouvernement à se doter d’indicateurs solides pour assurer la cohérence de l’action de ses ministères avec les objectifs de cette Politique.

Un enjeu central pour le bien-être économique, social et environnemental du Québec
Depuis ses débuts, le G15+ fait de l’aménagement durable du territoire un thème central de la transformation de l’économie québécoise vers une société plus solidaire, prospère et verte. En février 2021, le collectif a tenu un Grand Forum sur les collectivités prospères, inclusives et résilientes pour lancer la grande conversation nationale du gouvernement du Québec sur l’aménagement du territoire. En septembre 2021, le collectif a déposé un mémoire dans le cadre des consultations publiques. En janvier 2022, en collaboration avec l’Alliance ARIANE, le Sommet québécois de l’aménagement du territoire, Le courage d’agir, a réuni plus de 500 acteurs et actrices des milieux de l’aménagement et de l’architecture. Enfin, le G15+ a dévoilé plusieurs indicateurs misant sur un aménagement durable du territoire.

À propos du G15+
Le collectif G15+ s’appuie sur le dialogue social pour favoriser la transformation de l’économie québécoise vers une société plus solidaire, prospère et verte et placer le bien-être de la population au cœur des politiques publiques. Fondé en mars 2020, il est composé de leaders économiques, syndicaux, sociaux et environnementaux du Québec.

Le G15+ comprend le Conseil du patronat du Québec, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, Fondation David Suzuki, le Chantier de l’économie sociale, Vivre en Ville, Propulsion Québec, l’Ordre des urbanistes du Québec, Écotech Québec, Équiterre, Fondaction, l’Association des Groupes de Ressources Techniques du Québec, la Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’œuvre, l’Institut du Québec, le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement, la Fédération des chambres de commerce du Québec, COPTICOM Stratégies et Relations publiques, Annie Chaloux, professeure à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et François Delorme, économiste et chargé de cours en économie de l’environnement à l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke.

Contact médias

Étienne Pomerleau-Landry

Conseiller principal, COPTICOM, Stratégies et Relations publiques

Cell. 438-408-4307

[email protected]

– 30 –